• La Newsletter du Club RH
    de Pôle emploi
Suivez-nous
Menu
Jeudi 28 novembre 2013 tagCoulisses

POLE EMPLOI A L’ECOUTE DU CLUB RH

  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin

Pierre PELADAN, Directeur Régional de Corse, Michel SWIETON, Directeur Régional de Basse-Normandie et Karim KHETIB, Directeur Régional du Nord Pas-de-Calais, leurs retours d'expérience ...

PP MS KK.jpg

 

 

 

 

   

 


Pierre PeladanPierre PELADAN

Directeur régional de Pôle emploi Corse

Vous avez animé une table ronde lors du club RH national du 20 novembre 2013 sur la thématique : « Innover avec vous : Pourquoi ? Comment ? »

  
 

Qu’est ce qui vous a marqué ?

J’ai retenu trois points marquants : le grand intérêt et la forte attente des entreprises présentes vis-à-vis de Pôle emploi, la méconnaissance de certains volets de l’offre de services de Pôle emploi et le rôle du club RH pour affiner des champs de plus-value de Pôle emploi pour les entreprises.

 

Quels sont les principaux thèmes d’innovation qui ont été évoqués à votre table ?

Plusieurs thèmes ont animé le débat : comment anticiper, proposer et assurer la mobilité des candidats entre entreprises au niveau du bassin d’emploi avant la cessation d’activité. Sur le champ des compétences, comment prioriser et valoriser les compétences du candidat par rapport au CV classique, identifier les métiers de l’entreprise et les compétences attendues.

Quel rôle dans ce cas pour Pôle emploi : « Valideur » de compétences ? «Assemblier» au travers d’une plateforme Métiers-Compétences- Offres déposées ? Enfin pourrait-on créer un service « Plus » dans le cadre de la mobilité professionnelle et géographique, avec un « package » pour rendre plus attractive l’offre (informations logement, transports, social, activités culturelles et touristiques) ?

 

Quelle forme d’échange avec les entreprises avez-vous en Corse ?

Au-delà des relations classiques, réalisation de forum, de contacts au travers des opérations d’activation des portefeuilles de demandeurs d’emploi (recherche d’offres ciblée) ou de recherche d’offres « utiles ». Nous avons initié des échanges notamment avec les OPCA et les syndicats professionnels (MEDEF) destinés à la professionnalisation des demandeurs d’emploi (POE). Enfin, le Club RH permet de réunir les entreprises sur des thématiques en rapport avec nos territoires.

 

Qu’attendez-vous du club RH Pôle emploi en Corse ?

Permettre aux entreprises d’échanger entre elles, mieux connaître leurs attentes et partager notre professionnalisme. Le club RH se déplace sur Ajaccio et Bastia et cette dimension territoriale facilite la rencontre avec les entreprises corses, majoritairement des TPE. Le prochain club RH de février, présentera l’offre de services entreprise de Pôle emploi et une sensibilisation à l’ensemble des services dématérialisés.
 

Votre message aux entreprises ...

Faisons connaissance, échangeons plus en amont sur vos problématiques et gagnons en confiance pour un service rendu plus qualitatif !

Karim KhetibKarim KHETIB

Directeur régional de Pôle emploi Nord-Pas-de-Calais (NPdC)

Vous avez animé une table ronde lors du club RH national du 20 novembre 2013 sur « l’expérimentation d’une offre de services grandes entreprises ».

 

Qu’est ce qui vous a marqué ?

Ces entreprises travaillent avec Pôle emploi au niveau régional et national, néanmoins elles connaissent partiellement la gamme de notre offre de services. L’ensemble des entreprises présentes souhaitent être informées régulièrement des évolutions en cours pour pouvoir mieux nous solliciter.
 

D’après les échanges de votre table, quels atouts ou difficultés Pôle emploi pourrait –il rencontrer pour mettre en oeuvre l’offre de services grandes entreprises ?

L’attractivité et l’utilisation de notre offre de services passera par la réactivité de notre appui et accompagnement ainsi que par l’innovation. Un pré-requis important sera de favoriser et de promouvoir l’innovation de terrain confrontée à des situations réelles et de développer activement la promotion des profils de candidats chercheurs d’emploi. Notamment par une démarche prospective sur les emplois de demain en positionnant Pôle emploi sur du sourcing de demandeurs d’emploi en mobilité professionnelle et de hautes compétences.
 

Quelle forme d'échanges avez-vous avec les entreprises en NPdC?

Il ya de nombreuses relations qui peuvent prendre la forme d'atelier, de table ronde, de conférence débat, de visite de site (lieu culturel, entreprise, …) suivie d'une table ronde, ... En 2014, la rencontre club RH portant sur la thématique "Innovation collective facteur clef de succès" sera organisée à Euratechnologies, Pôle d’excellence dédié aux technologies de l’information et de la communication.
 

Qu’attendez-vous du club RH NPdC ?

Un club RH gagnant – gagnant.
C'est-à-dire qui suscite l’intérêt des entreprises et positionne Pôle emploi comme animateur de réflexion et vecteur de solutions autour des problématiques RH et sociétales des entreprises ; qui renforce le lien entre Pôle emploi et les entreprises et puisse conduire à ce que certains membres contribuent aux réflexions régionales internes de Pôle emploi NPdC (participation de certains membres du club au Comité de l’innovation ; aux Comités RH de Pôle emploi ; aux séminaires d’encadrement…).
 

Votre message aux entreprises …

Le club RH Pôle emploi NPdC est participatif. C’est un véritable lieu d’échanges et de construction entre DRH, c’est un laboratoire d’écoute et d’idées.

Les rencontres du club RH sont des moments privilégiés où les DRH peuvent enrichir leurs connaissances, partager leurs expériences et échanger sur leurs pratiques. En exprimant des attentes ou des difficultés, ils contribuent à l’émergence de pistes d’évolution pour l’offre de services de Pôle emploi. Notre offre de services reste encore méconnue par certaines entreprises.

L’attractivité de notre offre de services passera nécessairement par l’innovation et notamment par l’innovation de terrain. Elle accompagne le changement dans l’évolution des métiers et des attentes des entreprises.

Michel SwietonMichel SWIETON

Directeur régional de Pôle emploi Basse-Normandie

Vous avez animé le club RH Basse-Normandie du 07 novembre 2013 sur le thème « la GPEC au coeur des débats ».

 

 

Qu’est qui vous a marqué dans le dernier club RH que vous avez organisé ?

Le club RH existe dans notre région depuis presque deux ans, et les dirigeants et responsables de ressources humaines apprécient ces réunions, que ce soit par le thème proposé à la discussion, ou par les échanges en tables rondes, riches et conviviaux. Il est aussi l’occasion de présenter Pôle emploi, sa stratégie et l’ensemble de ses dispositifs, mais aussi de donner des informations diverses sur l’évolution de l’économie et de l’emploi, que ce soit au niveau local ou national.

Le thème de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences (GPEC) qui a été présenté lors de notre réunion du 07 novembre a réuni une trentaine de participants, soit un nombre plus important que d’habitude, avec des représentants de petites entreprises comme de grands groupes. Le thème a fait l’objet d’une présentation par un intervenant extérieur, où le concept de GPEC a pu être précisé que ce soit sur un plan territorial, au niveau d’une branche professionnelle, comme au niveau de l’entreprise, et a suscité débats mais aussi présentation de bonnes pratiques.
 

Quelles formes d’échanges avec les entreprises avez-vous en Basse-Normandie ?

Les premiers échanges sont bien évidemment le fait du travail au quotidien réalisé par les conseillers du réseau, dans la cadre de notre offre de services entreprise, afin de permettre l’insertion des demandeurs d’emploi.

Par ailleurs, une politique grands comptes et de branches est structurée à la direction régionale que ce soit en déclinaison des accords nationaux, comme par la mise en place de conventions régionales, départementales ou locales.

Parallèlement, des réunions de concertation avec les branches professionnelles prioritaires (Agriculture, Métallurgie, Industrie Agro-Alimentaire, Bâtiment Travaux Publics, Hôtellerie Café Restaurant, Transport, Service à la Personne) sont organisées afin de développer notre connaissance de l’évolution des métiers et des besoins de recrutement et donc de faciliter les actions de prospection. De plus, des rencontres sont organisées entre le directeur régional et les entreprises les plus importantes de la région afin de recueillir des informations sur l’entreprise, ses habitudes et prévisions de recrutement, sa GPEC, mais aussi de présenter l’offre de services de Pôle emploi.

Enfin, notre région compte plus de 90% d’entreprises de moins de 20 salariés, et une expérimentation est en cours pour améliorer la satisfaction des TPE et augmenter la proportion de demandeurs d’emploi qui y sont placés en adaptant l’accès des services de Pôle emploi à leurs spécificités.
 

Qu’attendez-vous du club RH Pole emploi en Basse-Normandie ?

Cet évènement est organisé par la correspondante club RH et les chargés grands comptes de notre région, qui sont en contact régulier avec les entreprises pour répondre à leur problématique de recrutement. C’est là un travail de terrain qui porte ses fruits car de nouveaux membres nous rejoignent régulièrement.

Le club RH est donc ce lieu d’échanges entre les entreprises de l’ensemble des secteurs d’activité de la région. Il s’inscrit ainsi clairement dans la stratégie régionale de Pôle emploi vers les entreprises et renforce la dynamique avec les entreprises grands comptes de la région.

Nous réfléchissons par ailleurs sur l’évolution du club avec l’idée d’alterner les formats de réunion, par exemple conférence-débat, visite d’entreprises membres… Mais dans tous les cas, la volonté est que le club RH reste bien un lieu convivial d’échanges entre les DRH, où Pôle emploi apparaît comme un acteur incontournable et fédérateur.

Jeudi 28 novembre 2013 tagCoulisses
  • PARTAGEZ SUR
  • twitter
  • facebook
  • linkedin
Newsletter
Sur le même sujet
Voir tous les communiqués